On retrouve des traces de la réflexologie en Egypte ancienne, comme le prouve les fresques du tombeau d'Ankhmahor

(le plus haut dignitaire après le roi) à Saqqara, datant du début de la VI dynastie, 2330 ans avant notre ère.

Ces fresques sont connues sous le nom de Tombeau des médecins. Les hièroglyphes signifient: "Ne me fais pas mal" 

et le praticien répond: "Je ferai en sorte que tu me remercies."

En Occident, c'est en 1917, qu'un ORL, le Docteur William Fitzgerald, publie un livre, intitulé "Zone Therapy, or relieving pain at home" (Thérapies de Zones). Dans cet ouvrage, il décrit le principe de la découpe du corps humain en 10 zones longitudinales et ses implications dans les soins donnés à ses patients.  Partant de ce postulat, il est parvenu à apaiser, voire éliminer leur douleur par l'utilisation de divers accessoires apposés sur leurs mains  et leurs doigts. Il y expose ainsi les rudiments de ce que nous appelons aujourd'hui la réflexologie.

 

Par la suite, le Dr Joe Riley et la physiothérapeute Madame Eunice INGHAM s'intéressèrent aux travaux de Fitzgerald.

Cette dernière partit du schéma rudimentaire des zones réflexes sur les pieds laissé par le Dr Fitzgerald et entreprit de longues années de recherche pour aboutir à la rédaction de deux livres et à l'élaboration des célèbres planches des zones et

points réflexes sur les pieds et les mains, toujours d'actualité aujourd'hui.

 

La méthode Ingham est enseignée depuis plus de 65 ans à l'IIR. Dwight Byers, neveu d'Eunice Ingham, héritier et responsable mondial de l' Institut International de Réflexologie partage ses nouvelles techniques continuellement.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site

© A Fleur de Peau | 3794 Chemin d'Anduze à Uzès - 30560 Saint Hilaire de Brethmas
Tél : 0627835899 | Mail : vtaton@hotmail.fr